Skip to main content

> Accueil
> Actualités
> Spectacles en tournée
>Éditions
> Là où nos rêves...
Maison d'Arthur Rimbaud
> Contactez-nous
                                                                          La Maison d'Arthur Rimbaud



                                    

                                                                                                                                                  Photographie de Bruno De Hogues




En 1988, le Théâtre d'Ern inventait la Maison d'Arthur Rimbaud,  là même où Mme Rimbaud avait emménagé  avec  ses  quatre enfants, Isabelle, Vitalie, Frédéric et Arthur,  en 1869.

Pendant près de neuf ans, nous y accueillerons le public rimbaldien sept jours sur sept et organiserons des lectures, des spectacles, des expositions, des concerts et des rencontres avec des poètes, des éditeurs, des artistes.

L'aventure finit brutalement en 1997.

Après le décès de Mme Rigaux, propriétaire des lieux, la maison est mise en vente. N'ayant pas les fonds nécessaires pour l'acheter, nous exhortons la mairie de Charleville-Mézières à le faire. La maison est enfin rouverte au public en 2004
sous la tutelle du Musée Rimbaud, le Théâtre d'Ern ayant été mis hors jeu. Elle s'appelle aujourd'hui la Maison des Ailleurs.

En ce temps-là, nous rêvions d'une Maison internationale de la poésie et d'un Festival mondial...




               

                                                                                                        Photographies : Georges-Antoine Diepdalle




                       





                                              



                                                                      Une porte s’ouvrait sur le soir : à la lampe,
                                                                      On le voyait, là-haut, qui râlait sur la rampe,
                                                                      Sous un golfe de jour pendant du toit.

                                                                                                 Les Poètes de sept ans